Solidaires contre le démontage social et le hold-up sur l’index: Préparons la grève générale !


Le gouvernement a décidé de charger encore davantage les travailleurs d’augmentations d’impôts et de réductions des prestations sociales.

Font partie de ce paquet de rigueur:

– l’augmentation de l’«impôt de solidarité» de 2,5 à 4%;

– l’introduction d’un «impôt de crise» de 0,8% du revenu pour l’année 2011 et 2012 à payer par tous les salariés excepté ceux qui touchent le salaire minimum;

– aucune adaptation des barèmes d’impôt à l’inflation d’ici à 2014, ce qui revient à une augmentation d’impôt dissimulée;

– la réduction de 50% de l’indemnité kilométrique forfaitaire;

– l’élévation de l’âge pour recevoir le forfait d’éducation (»Mammerent«) de 60 à 65 ans.

– l’abolition des allocations familiales au delà de 18 ans et, en compensation, l’introduction d’un système de bourses et de prêts d’études pour résidents, de manière à ce que les enfants de frontaliers soient discriminés;

– l’abolition de la bonification d’intérêt comme aide au logement et des restrictions drastiques du crédit d’impôt à l’achat d’une habitation (acte bon marché);

– l’ajustement des retraites sera versé en deux tranches de 0,95 %, l’une au 1er janvier 2011 et l’autre au 1er janvier 2012;

Le gouvernement projette en outre de manipuler de nouveau l’index cet automne et de limiter ou d’abolir les pensions anticipées. De plus, de nouvelles détériorations sont prévues dans les secteurs de la santé et des retraites.

Le Parti Communiste Luxembourgeois refuse catégoriquement ces cruautés sociales et exige du gouvernement qu’il prenne l’argent là où il se trouve: dans le grand capital, le capital financier et chez les riches.

Les communistes soutiennent toutes les actions des travailleurs et de leurs syndicats ayant pour but d’empêcher le démontage social et les augmentations d’impôts chez les travailleurs qui ont déjà payé la crise capitaliste par le chômage complet ou partiel et un recul du pouvoir d’achat.

Le KPL (Parti Communiste Luxembourgeois) met en garde, de ne pas se laisser duper par l’idéologie mensongère de la «solidarité nationale», car celle-ci, tout comme le «partenariat social», arnaque pratiquée par le passé dans la tripartite, signifie des profits toujours plus élevés pour le capital d’un côté, mais un démontage des emplois et des acquis sociaux de l’autre. C’est ce que montre l’expérience des dernières années.

Mais le démontage social et le hold-up sur l’index ne peuvent pas être empêchés par les actions isolées de fractions de salariés. 

Que doit-on faire, pour que puisse être parée l’attaque massive du gouvernement contre les travailleurs, à l’instigation et sous la pression du capital et des institutions de l’UE agissant dans l’intérêt du grand capital et du capital financier qui visent sur le plan européen une redistribution du bas vers le haut?

* Ce qui s’impose, c’est une action de tous les travailleurs des secteurs privé et public, une collaboration de tous les syndicats, organisations sociales et partis de gauche, la rébellion des socialistes honnêtes dans le POSL, ainsi que l’action solidaire des luxembourgeois, étrangers et frontaliers.

* Ce qui s’impose, c’est une grève générale, afin de démontrer au gouvernement et au capital qu’en aucun cas les travailleurs ne veulent accepter le démontage social et le hold-up sur l’index, mais sont bien décidés à lutter pour leurs droits.

* Mais ce qui s’impose aussi, c’est des réformes limitant la puissance du grand capital et du capital financier, et qui empêchent qu’une petite minorité de capitalistes ratissent des profits maxima et que la grande majorité des travailleurs doivent payer pour le conséquences négatives des spéculations et de la crise du capital.

* Il ne peut y avoir de solidarité entre exploiteurs et exploité !

* Dites NON au démontage social et hold-up sur l’index !

* Défendez-vous contre l’attaque du gouvernement et du patronat contre les salaires et les pensions !

* Sachez persuader vos collègues de la nécessité d’opposer une résistance commune !

* Luttez ensemble avec le parti communiste contre l’exploitation et le capitalisme, pour la justice sociale et le socialisme !

« Les gens d’abord, pas le profit » !

Parti Communiste Luxembourgeois